La Newsletter "Un Coin de Ciné" est là !
Pour vous inscrire, c'est par ICI.

Un point de vue comme un autre: Patients


Amis d'un coin de ciné je vous souhaite bien le bonjour,

Ma quête effrénée de la perle cinématographique m'a conduit vers le premier film de Fabien Marsaud alias Grand corps malade et Mehdi Idir qui n'est autre que le réalisateur des clips de ce dernier. Pour être plus précis c'est son excellent bouche à oreille qui a attiré ma curiosité légendaire.

Mais de quoi ça parle ?


Ce film est tiré du roman autobiographique du même Grand corps malade qui raconte son année de rééducation dans un centre spécialisé après un accident qui l'a rendu handicapé. La quasi totalité des scènes du film se déroule dans ce centre. Tous les personnages incarnés dans ce film ont réellement existé lors de la convalescence du réalisateur. Le personnage principal interprété par Pablo Pauly a joué des petits rôles dans le film Les Lascars, La fille de Brest. Il est accompagné par Soufiane Guerrab ( Dheepan, La loi du marché ) Moussa Mansaly, Noulia Harzoune ( Chouf ) et Franck Falise ( Dheepan aussi ) entre autres...

Mon avis



Franchement pour une première réalisation, c'est une belle surprise. Tout n'est pas parfait bien évidemment mais les dialogues sont détonants, la mise en scène est intelligente. On ne tombe que très rarement dans la dramaturgie et c'est quelque part un contre pied de pris surtout quand on aborde le sujet du handicap. On voit malgré cela toute la difficulté physique que représente la tétraplégie mais on la perçoit dans ce film comme un personnage à part entière. Le lien d'amitié tissé entre tous ces acteurs est le moteur essentiel du film. Pas un seul ne prend le dessus sur l'autre et l'entraide, la solidarité de ce groupe ne laisse pas la place à la pitié ou à la solitude. C'est toujours dans la difficulté que la fraternité a fait ses preuves.
Les acteurs réalisent dans l'ensemble une bonne performance avec un petit coup de cœur pour Soufiane Guerrab et Franck Falise qui dégagent beaucoup de puissance. Belle prestation également de Pablo Pauly qui porte sur ces épaules un rôle pas évident à endosser.
Je regrette qu'il n'y est pas eu plus d'intensité sur certaines scènes "clé" et plus de profondeur dans la relation amoureuse entre Pablo Pauly et Noulia Harzoune.
Mais je ne vais pas faire ma fine bouche et je vous invite vivement à vous rendre au cinéma pour découvrir cette surprise qui amène un vent de fraicheur sur notre cinéma.
J'espère que nous reverons dans un avenir proche Grand corps malade et Mehdi Idir à la direction d'un nouveau film. J'attribue à ce film la note de 3.5/5 sur notre échelle d'Un Coin de Ciné.
A bientôt pour un nouvel article en vous promettant moins de silence de ma part.
Cinématographiquement votre.



Commentaires

Articles les plus consultés